Le mil (ou millet)

 

Découvrez le mil

On m’a souvent demandé quels étaient les desserts typiques du Mali. Il y en a en fait très peu. Le concept de dessert en lui-même est traditionnellement peu fréquent en Afrique subsaharienne. Il se développe néanmoins depuis quelques décennies. Au Mali, j’ai souvent mangé des formes de bouillie en guise de dessert. Celle que je préfère est le "Moni". Il s’agit d’un petites billes de farine de mil, qu’on fait bouillir, puis qu’on mélange éventuellement avec du sucre et du lait. Ma sœur l’adore avec du lait en poudre, qui a une saveur lactée plus prononcée et légèrement vanillée très agréable. Le Moni est la première utilisation du mil que j’ai vue.

D’où vient-il ?

Le mil est une céréale très répandue dans les régions arides d’Afrique subsaharienne. On en trouve par exemple fréquemment dans la région de Kayes, au Mali, d’où mon père est originaire. Il s’agit de loin de la céréale la plus répandue dans ces zones, devant le blé par exemple. Le mil serait originaire de Chine et aurait été cultivée depuis -10 000 ans avant J-C.

On le trouve sous la forme d’une graine ronde et jaune, qui révèle un léger goût de noix une fois grillée.

En Afrique, cette céréale est consommée quotidiennement, notamment en bouillie ou en galette. La farine de mil est obtenue en pilant la graine, traditionnellement à l’aide d’un mortier.

Comment le choisir ?

En France, le plus simple est de l’acheter en sachet déjà conditionné :-) Nous aurons peut-être des bons plans plus tard dans l’aventure !

Si vous vous sentez d’attaque, vous pouvez néanmoins le choisir en vrac dans certaines épiceries. La couleur doit en être bien jaune, avec des formes régulières, et sans tâches sombres.

Quelles sont ses qualités ? 

Le mil est une céréale sans gluten, aux nombreux bienfaits reconnus. Il est très digeste, et dispose de vitamines et de minéraux en grande quantité. Comme de nombreuses céréales, il peut être consommé sous une grande variété de forme : farine, grains, flocons…

Comment le conserver ?

Le mil se conserve dans un récipient fermé, dans un endroit sec et frais.

Comment le déguster ?

Cru Nop
Bouilli Oui Quelle que soit la manière de le préparer, le mil doit être préalablement bouilli dans de l'eau (environ 3 volumes d'eau par volume de mil) : le mil peut composer un accompagnement de plat (tel un couscous) comme un dessert (c'est notamment la base du fameux Thiacry)
Frit Oui Vous pouvez préparer des galettes de mil en mélangeant du mil préalablement bouilli dans de l'eau, des oignons émincés, des oeufs, des épices... puis en faisant revenir le tout à la poêle
Au four / Rôti Oui Après avoir bouilli le mil, vous pouvez tenter un gâteau de mil ! Soyez créatifs :-)
Mariné / Cuisiné Oui En accompagnement, après avoir préalablement bouilli le mil

 

Où en trouver à Paris ?

Aujourd'hui, on peut en trouver dans la plupart des épiceries bio et des épiceries exotiques