La patate douce

 

Lorsque j'étais plus jeune, j'ai eu un ami originaire du Togo. Depuis son enfance, sa mère avait l'habitude de servir de la soupe de patate douce quasiment à chaque repas. Mon ami ne savait plus s'il aimait ou ne supportait plus cette soupe. Elle était à la fois sa madeleine de Proust et une source de dégoût lié à l'habitude. Pour ma part, n'en ayant eu que quelques fois chez sa mère, j'adorais et en réclamais au grand désarroi de mon ami ! Nous avons un jour décidé de chercher des recettes originales de patate douce, et sommes tombé sur une infinité de variété : simplement rôties, en gratin, en frites, en chips... Nous n'avons pas réussi à convaincre sa mère de préparer une variété différente à chaque repas (avec du recul, je la comprends...). Mais nous avons réconcilié mon amis avec ce magnifique légume !  


D’où vient-elle ?

La patate douce est originaire d'Amérique du Sud. Elle est aujourd'hui très répandue et cultivée dans de nombreux pays au climat tropical, et notamment en Afrique de l'ouest et à Madagascar.

Il s'agit d'une plante à tige rampante pouvant atteindre plusieurs mètres.

Elle produit des tubercules de forme plus ou moins allongée, voire arrondie, à la peau fine. Selon la variété, la couleur de la peau est beige, brune, jaune, orange, rouge, violette. La chair du tubercule varie également : blanc, beige, jaune, orange, rouge, rose, violette.


Comment la choisir ?

La patate douce s'utilise quasiment de la même manière que la pomme de terre.

Les feuilles de la patate douce se consomment à la manière des épinards, contrairement à celles de la pomme de terre qui sont toxiques.

Plus la couleur de la peau et de la chair est foncée, plus elle contient d'éléments nutritifs.

Il faut la choisir avec une belle couleur et une peau régulière. Les parties légèrement abimées peuvent facilement se retirer lors de la préparation.


Quelles sont ses qualités  ?

La patate douce est énergétique et riche en nutriments. Elle est très riche en vitamines A, B et C, ainsi qu'en minéraux.


Comment la conserver ?

Elle peut se conserver facilement plusieurs jours de la même manière qu'une pomme de terre, dans un endroit sec et l'abri de la lumière.

Comment la déguster ?

Cru Nope
Bouilli Oui Excellente en purée
Frit Oui Les frites de patates douce sont un régal
Au four / Rôti Oui Excellentes pour un accompagnement légèrement sucré, voir pour un dessert
Mariné / Cuisiné Oui Elle peut très bien être ajoutée à des plats en sauce.

 

Où en trouver à Paris ?

Elle se trouve aujourd'hui un peu partout, y compris en supermarchés.